Les gélules blanches et jaunes ont la cote !

Publié le 24 janvier, 2017 / Mis à jour le 24 janvier, 2017.

D’après une étude présentée lors du dernier congrès de l’American Academy of Neurology, la couleur des médicaments aurait un impact sur la compliance des patients à leurs traitements.

Les 100 patients qui ont pris part à cette étude ont eu à se prononcer au sujet d’un médicament présenté sous cinq couleurs différentes.
En pratique, les auteurs de cette étude leur ont demandé de désigner les couleurs qu’ils jugeaient non appropriées et les classer  par ordre de préférence.

Les gélules blanches et jaunes arrivent devant les grises tandis que le caramel et le marron n’arrivent qu’en dernier.

D’autres études se sont penchées sur l’influence de la couleur des médicaments notamment une étude qui a démontré que les patients associent les couleurs froides à un effet relaxant et les couleurs chaudes à un effet stimulant.
Une autre étude a révélé que la couleur et la forme peuvent également jouer un rôle important dans l’observance des traitements à la suite d’une substitution d’un princeps par son générique.

 

Source : www.phamacie.ma/ Lequotidiendupharmacien.fr

Précédent | Suivant